Le Fonctionnement des Élections de l’OTW

Le scrutin organisé par l’OTW

Pour élire les membres du Conseil d’Administration, l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) utilise un type de scrutin préférentiel issu du système appelé Instant Runoff Voting – IRV (vote alternatif). Cette méthode permet d’organiser un scrutin à vote unique, et fait en sorte que chaque voix compte vraiment.

Le premier choix de tous/toutes les votant-e-s est décompté au fur et à mesure du vote afin d’établir une liste ordonnée de candidat-e-s. Une fois que tous les premiers choix ont été pris en compte, si un/une candidat-e a recueilli la majorité des voix, il/elle est désigné-e comme le/la premier-ère gagnant-e. Pour que l’IRV permette d’élire plusieurs personnes avec un vote unique, le/la candidat-e élu-e est alors retiré-e du scrutin. Les votes qui lui avaient été attribués sont assignés au choix suivant de chaque votant-e concerné-e, au cours d’un deuxième décompte des voix. Une liste ordonnée des candidat-e-s est à nouveau dressée. À la tête de cette liste se trouve le/la deuxième candidat-e élu-e.

Pour accéder à des indications étape par étape, veuillez consulter la marche à suivre pour voter (NdT : en anglais).

Qu’est-ce que l’IRV ?

L’IRV est un type de scrutin qui permet d’organiser un vote à bulletin unique, en demandant aux votant-e-s de classer les candidat-e-s par ordre de préférence. Le plus grand avantage de ce système est qu’il permet d’éviter l’organisation d’un second vote en cas d’égalité entre les candidat-e-s. Par ailleurs, l’IRV est assez imperméable au vote tactique (qui consiste à voter contre un/une candidat-e, au lieu de voter pour une personne que vous soutenez vraiment) parce qu’il réduit le risque de panachage des votes entre deux candidat-e-s aux idées similaires. Les votes ne sont pas gaspillés, ce qui offre un plus grand panel de choix aux votant-e-s. Le processus de hiérarchisation des candidat-e-s peut aussi permettre de diminuer le nombre de campagnes négatives et d’éviter les conflits entre partisan-e-s de différent-e-s candidat-e-s. En effet, un/une candidat-e n’a pas intérêt à aliéner les partisan-e-s d’un/une autre candidat-e, puisque tous/toutes les votant-e-s peuvent soutenir les deux candidat-e-s en même temps !

Sur le bulletin de vote des élections de l’OTW, les votant-e-s peuvent choisir de hiérarchiser autant de candidat-e-s qu’ils/elles le souhaitent, tant qu’ils/elles en classent au moins un/une.

Le premier choix de tous/toutes les votant-e-s est décompté au fur et à mesure du vote, afin d’établir une liste ordonnée de candidat-e-s. Quand tous les premiers choix ont été pris en compte, si un/une candidat-e a recueilli une majorité absolue, nous avons un/une premier-ère gagnant-e. En cas d’absence de majorité absolue, le/la candidat-e qui a recueilli le moins de votes est retiré-e du scrutin. Les votes qui lui avaient été attribués sont assignés au choix suivant de chaque votant-e concerné-e, au cours d’un deuxième décompte des voix. Une liste ordonnée des candidat-e-s est à nouveau dressée, et ce processus est répété jusqu’à ce qu’un/une candidat-e recueille la majorité des voix.

L’IRV détermine quel-le candidat-e est jugé-e acceptable par la majorité des votant-e-s, et pas seulement quel-le candidat-e a recueilli le plus de voix dans l’absolu, ce qui est le risque majeur dans toute élection avec plus de deux candidat-e-s.

Le Vote par Procuration

Les procurations de vote vous permettent de désigner qui votera en votre nom au moment de l’élection.

Les lois de l’État du Delaware obligent l’OTW à permettre le vote par procuration : “Tout/Toute actionnaire peut autoriser une ou plusieurs autres personnes à agir en son nom par procuration, en transmettant ou en autorisant la transmission d’une communication électronique à la personne qui sera titulaire de la procuration.”

Lors d’élections d’entreprise, les procurations sont généralement utilisées si un/une électeur-trice ne peut assister à une assemblée en personne. Depuis le développement du vote électronique, la plupart des raisons usuelles de recours à une procuration n’ont plus lieu d’être. Cela dit, il est possible que l’élection se déroule pendant une période où un/e électeur-trice a d’autres engagements ou n’a pas accès à internet.

Si besoin est, vous pouvez désigner un/une titulaire de procuration à tout moment au cours des deux semaines qui précèdent l’élection. La procuration sera valable pendant six mois, et ne pourra être révoquée ou modifiée avant son expiration. Les votes réalisés par procuration ne pourront pas être réassignés.

Les détenteur-trice-s de procuration sont désigné-e-s par e-mail. Lorsque vous nous envoyez une requête pour les nommer, vous devez utiliser l’adresse e-mail que vous utilisez habituellement pour communiquer avec l’OTW. L’e-mail doit être adressé à la fois à [email protected] et au/à la titulaire de la procuration. Il doit contenir votre dénomination légale, et une déclaration formelle expliquant que vous souhaitez conférer une procuration de vote au/à la destinataire de l’e-mail. Le/La titulaire de la procuration devra alors répondre à tous/toutes les participant-e-s pour signifier son accord, en incluant sa dénomination légale dans le corps de l’e-mail. Cette dernière réponse doit être envoyée à l’adresse [email protected] au plus tard deux semaines avant l’élection.

Lorsque vous choisissez quelqu’un pour voter en votre nom, prenez soin de désigner une personne en qui vous avez confiance et qui agira dans votre intérêt. En général, le contrat qui vous lie au/à la titulaire de la procuration peut contenir toutes les clauses que vous souhaitez. Il ne vous liera cependant qu’à votre titulaire, et l’OTW ne sera pas responsable de l’exécution de ses clauses. Nous ne vérifierons par ailleurs pas que le/la détenteur-trice de la procuration aura effectivement voté lors de l’élection, et nous ne pourrons révéler pour quel-le-s candidat-e-s il/elle se sera prononcé le cas échéant.

Contestation du Vote

Seul-e-s les candidat-e-s peuvent demander un recompte des voix, ou l’organisation d’un nouveau scrutin. Tout/Toute candidat-e qui souhaiterait le faire doit envoyer sa requête, ainsi qu’une explication des circonstances qui le/la poussent à penser que ce nouveau décompte ou vote est nécessaire, au Comité Élections, et ce au plus tard une semaine après la clôture du scrutin. Le comité décidera alors d’accéder ou non à cette requête au plus tard une semaine après sa réception. Si un nouveau scrutin est jugé utile, le vote sera ouvert dans les deux semaines suivant la décision du comité.