Biographie et programme de Laure D.

Biographie

Laure D. a changé plusieurs fois d’emploi après ses études de traduction. Elle a travaillé dans l’édition, le jeu vidéo, la mode (très brièvement), la presse et le support technique. Ces métiers n’étant vraiment pas assez variés, elle est donc maintenant en formation pour devenir développeuse web en France.

Laure ne se souvient même plus de quand exactement elle a découvert les fanfictions, mais son compte Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) dit qu’elle est là depuis 2013. Elle lit tous les fandoms tant qu’il y a suffisamment de fluff, d’angst ou de romance, de préférence tout ça à la fois.

Elle a rejoint l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en tant que traductrice française en mai 2019, avant de devenir coordinatrice de bénévoles pour le Comité Traduction 6 mois plus tard. Cela l’a encouragée à plus s’intéresser aux autres comités, mais aussi à enfin écrire ses propres fics.

Programme

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

Être coordinatrice pour le Comité Traduction est une expérience tellement intéressante qui m’a permis d’en apprendre beaucoup sur l’OTW et le fandom, et j’ai vraiment envie d’en savoir encore plus. Je pense que faire partie du CA et avoir une vue d’ensemble sur une telle organisation serait captivant.

Cette année, j’ai aussi réalisé à quel point gérer ce type de structure est difficile, et j’aimerais m’impliquer dans ce processus et apporter ma contribution autant que possible.

2. Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Mes principales compétences sont l’adaptabilité, l’empathie et l’esprit d’équipe.

J’ai développé mon adaptabilité d’abord pendant mes études. La traduction est un exercice très versatile en soi, et c’est ce que j’aime. C’est une compétence qui m’a été utile à chaque fois que j’ai changé d’emploi : j’apprends vite et je suis rapidement efficace dans un nouvel environnement.

L’empathie s’apprend, mais j’avais une longueur d’avance. Travailler, en tant que salariée et bénévole, avec des personnes bienveillantes m’a beaucoup apporté. La bienveillance doit faire partie intégrante des processus pour rester constante et durable. J’ai aussi vu suffisamment d’environnements de travail toxiques pour savoir ce qu’il ne faut PAS faire quand on est manager.

J’ai appris l’esprit d’équipe au fil des années, et c’est une compétence importante dans l’OTW, où la plupart du travail est collectif.

3. Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attachée ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Le premier objectif qui me tient à cœur est celui de faire en sorte que les projets de l’OTW soient aussi accessibles que possible. Je connais déjà le côté traduction de cet objectif, pour lequel je travaille, et je compte bien continuer. Je soutiendrai aussi les efforts du Comité Accessibilité, Design et Technologie (AD&T), qui gère le site d’AO3. Pour moi, essayer d’être les plus accueillant-e-s possibles est l’une de nos missions principales.

J’aimerais aussi aider les différents comités à travailler ensemble. L’OTW est une énorme machine, et faire en sorte que toutes les parties collaborent de manière fluide est un effort constant. Je suis très intéressée par la manière dont les président-e-s des différents comités voient leur travail, et j’aimerais être là pour les aider si nécessaire.

4. Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

J’ai rejoint l’OTW récemment, et je n’ai pour l’instant exploré que le Comité Traduction. Heureusement, notre équipe est en contact avec beaucoup d’autres, car nous traduisons un certain nombre de types de documents différents. Cela m’a permis de collaborer avec la plupart des comités, et de voir les particularités et les difficultés propres à chacun.

Cela signifie aussi que je me suis bien informée sur AO3, Fanlore, Open Doors (Portes Ouvertes) et le Comité Juridique. AO3 est évidemment notre projet le plus connu, mais cela ne veut pas dire qu’il faut négliger les autres. Je trouve cela remarquable que l’on contribue à préserver les contenus en danger via Open Doors, et à conserver l’histoire du fandom via Fanlore.

5. Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

Le Comité Traduction a recruté plusieurs nouveaux-elles coordinateur-trice-s dernièrement, donc nous ne sommes pas du tout en sous-effectif. Ma charge de travail au sein du comité est déjà très raisonnable et flexible, j’aurais donc juste besoin d’organiser et d’adapter mon temps.

Le CA aura bien évidemment la priorité, tout comme les crises qui affecteraient l’OTW. Je ne négligerai pas pour autant mes responsabilités au sein du Comité Traduction car j’aime ce poste où plus on est de fous/folles, plus on rit !