Biographie et manifeste de Zixin Z.

Biographie

Zixin Z. est tombée dans le fandom lorsqu’elle est devenue obsédée par Détective Conan et a découvert les forums de fans, mais sa vie de fan a probablement débuté par l’écriture secrète de fanfictions sur Le Rêve dans le pavillon rouge dans ses cahiers d’exercices quand elle était en primaire. Ses fandoms préférés comprennent Le Seigneur des Anneaux, The Grave Robbers’ Chronicles (Série DMBJ), Legend of the Galactic Heroes et Final Fantasy XIV. Elle lit aussi énormément de webnovels chinois.

Elle est devenue bénévole pour l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en tant que Gardienne des Tags (langue chinoise) en mars 2019, lorsqu’elle a vu un appel à candidatures sur le compte Weibo de l’OTW. Elle a ensuite rejoint le Comité Modération en Octobre 2019, puis le Comité Communications en tant que modératrice sur Weibo en janvier 2020. Elle a aussi été administratrice bénévole pour le Comité Opens Doors (Portes Ouvertes).

Zixin a une licence en études chinoises et un master en sciences du travail. Actuellement, elle travaille pour une association à but non lucratif qui fournit une éducation aux enfants des travailleurs étrangers et qui se bat pour l’égalité de l’accès à l’éducation, tout en étant une maman de chats chez elle et une observatrice des oiseaux en général.

Manifeste

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

J’ai décidé de me présenter pour plusieurs raisons. La raison la plus importante s’est logée dans mon cœur en 2020 : je veux représenter les bénévoles des groupes minoritaires. En tant que locutrice de l’anglais comme langue étrangère et fan venant de l’Asie de l’Est, j’ai fait l’expérience de difficultés et de frustrations dûes à des malentendus. J’aimerais pouvoir offrir mon aide et mon soutien lorsque d’autres bénévoles se retrouvent dans des situations similaires. Ces quatres dernières années, l’OTW est devenue une partie de ma vie très importante et j’ai rencontré certain-e-s des meilleur-e-s ami-e-s de ma vie parmi mes collègues. J’espère sincèrement que mes efforts pourront réellement améliorer l’expérience de tou-te-s les bénévoles.

Je veux également faciliter les changements au niveau structurel afin de mettre en place des règles plus claires pour renforcer la responsabilité des membres du Conseil, des président-e-s et de tous les autres postes à responsabilité. J’aimerais aussi fournir des outils aux bénévoles qui créeraient un environnement où chacun-e se sente libre d’exprimer ses idées.

Enfin, et pas des moindres, avec le succès grandissant de l’OTW, il devient nécessaire que l’OTW soit une organisation plus professionnelle qui puisse compter sur du travail non bénévole dans des domaines tels que les ressources humaines. Si je suis élue, j’espère que je pourrai encourager cette transition avec l’aide des comités concernés.

2. Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Je peux apporter mes compétences en communication au CA. Grâce à mon rôle de modératrice sur Weibo, j’ai reçu toutes sortes de commentaires et de questions d’utilisateur-trice-s sur l’OTW et ses projets. J’ai appris à identifier exactement ce que demande un-e utilisateur-trice, quel type de réponse lui sera le plus utile et comment reformuler la question et la transmettre aux membres des comités les plus à même d’y répondre lorsque je n’ai pas l’information nécessaire. J’ai aussi développé une capacité à travailler sous pression, car ma charge de travail augmente parfois très rapidement lorsque des discussions houleuses concernant l’OTW ont lieu. Être membre de plusieurs comités m’a aussi permis de comprendre la structure de l’OTW selon différentes perspectives, ce qui est, je pense, une expérience utile pour un-e membre du CA.

J’ai aussi de l’expérience dans la supervision et la formation de bénévoles. J’ai lancé et supervisé des groupes de travail au sein de l’organisation à but non lucratif pour laquelle je travaille. J’ai complètement créé des outils pour l’intégration et la formation de bénévoles, organisé des sessions de formation et géré les opérations quotidiennes du projet du groupe de travail. J’ai aidé des bénévoles qui rencontraient des difficultés à compléter leurs tâches, redistribué le travail selon les disponibilités et optimisé le workflow suite aux retours des bénévoles. Je peux appliquer ce que mon travail au sein d’une organisation à but non lucratif composée de milliers de bénévoles et d’une petite portion de personnel salarié m’a appris à mon rôle dans le CA de l’OTW.

3. Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Le premier objectif majeur que je souhaiterais atteindre est d’encourager la communication et la documentation, car je pense qu’il est important d’améliorer la transparence au sein de l’OTW afin d’améliorer l’inclusivité et l’efficacité du travail. En termes de communication, j’aimerais essayer de mettre en place des canaux de communication plus ouverts pour les bénévoles lorsque des décisions générales à l’organisation impactent directement leur comité, afin que les personnes concernées puissent être directement incluses dans la prise de décisions du CA, et non par l’intermédiaire de leurs Président-e-s. Je souhaite aussi que la consignation des décisions importantes et de leurs raisons soient une priorité, afin que les prochain-e-s bénévoles puissent mieux comprendre ces choix et avoir la capacité de s’approprier ces décisions. Augmenter la documentation permettra aussi d’éviter la perte de connaissances liée au renouvellement des bénévoles.

Mon second objectif, que je souhaite atteindre depuis des années, est d’améliorer l’accessibilité à Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) pour les non anglophones. Grâce à mes interactions quotidiennes avec des fans parlant chinois, je sais à quel point cela peut être intimidant de naviguer sur un site dans une langue que certain-e-s ne comprennent pas du tout. Au moment où j’écris, plus de 11% des œuvres publiées sur AO3 sont taguées dans une langue autre que l’anglais, ce qui fait un total de plus de 1.2 million d’œuvres. Bien que l’adaptation de l’interface demandera un effort considérable et plus de temps qu’un mandat au sein du CA, j’ai déjà réfléchi à des moyens alternatifs pour aider les fans non anglophones en créant des outils (tels que des userscripts) qui adapteraient toute ou partie de l’interface grâce à la collaboration de Comités comme, entre autres, Traduction, Accessibilité, Design et Technologie, et le Comité Documentation d’AO3.

4. Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

J’ai créé mon compte AO3 en 2014 mais, avant de rejoindre l’OTW, je n’utilisais presque pas ses fonctions, à part la recherche et la lecture de fics. Mon expérience de bénévole jusqu’à maintenant a été soit au sein d’AO3 (Gardienne des Tags et Modération), soit proche d’AO3 (en présentant les nouvelles fonctions d’AO3 et en répondant aux questions des utilisateur-trice-s à ce sujet sur Weibo). J’adorerais en apprendre plus sur les autres projets de l’OTW et discuter avec les Comités et les membres concerné-e-s de la façon dont le CA pourrait mieux les soutenir.

Concernant des façons spécifiques d’apporter du soutien, mon expérience de Gardienne des Tags et de Modératrice m’a appris qu’apporter de l’aide aux Comités en mettant en place des postes administratifs supplémentaires pourrait être utile. Ces postes pourraient aider les comités à gérer des projets sur lesquels ils travaillent mais dont les objectifs n’ont pas pu être atteints à temps ou mettre à jour la documentation sur les politiques et les pratiques. Actuellement, les bénévoles sont souvent occupés à atteindre des objectifs à court terme, comme compléter leur travail immédiat. De ce fait, les tâches administratives sont souvent laissées soit aux président-e-s, soit aux bénévoles qui ont suffisamment d’énergie pour s’occuper de ces tâches. Le manque à la fois d’une structure formalisée et de tâches définies pour les président-e-s fait que les gens n’ont souvent pas le temps et l’énergie nécessaires pour mener à bien ces projets essentiels pour accomplir un changement structurel.

5. Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

Si je suis élue, je compte prendre un hiatus de l’Organisation des Tags (et potentiellement de la Modération), afin de me préparer à l’augmentation de ma charge de travail lorsque l’intégration au CA commencera. Au bout de quelques mois, j’aurai une meilleure idée de la quantité de travail que le CA demande, et du besoin ou non de réduire ma charge de travail par divers moyens. Par exemple, je pourrais réduire le nombre de fandoms pour lesquels j’organise les tags ou suggérer à mes président-e-s de recruter un-e bénévole en plus pour gérer la modération sur Weibo. Si mon rôle au sein du CA ne me permet pas de continuer à travailler dans mes comités actuels, même moins intensivement, je réfléchirai à quitter un ou plusieurs de mes comités.

Biographie et Manifeste de Qiao C.

Bio

Qiao C. a découvert le fandom à l’école primaire, il y a presque 20 ans. Elle est tombée sur un forum du fandom de Cardcaptor Sakura et lit des fanfics depuis. Son amour du fandom l’a motivée à apprendre l’anglais : elle était incapable d’attendre que la traduction de sa fanfic X-Men préférée soit mise à jour, alors elle a décidé de lire le texte original. C’est ainsi qu’il y a sept ans, elle a découvert Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive).

Elle a rejoint l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en tant que Gardienne des Tags en 2019. Elle est ravie de pouvoir se servir de ses connaissances du canon et des langues dans son travail quotidien d’organisation des tags ainsi que d’aider les utilisateur-trice-s à améliorer leur expérience des filtres de recherche et de lecture.

Actuellement, elle est en doctorat de science des matériaux au Japon et espère obtenir son diplôme l’année prochaine. En dehors du laboratoire, elle adore lire des manga, jouer aux jeux vidéos et participer à la vie du fandom : parfois, elle écrit, traduit, édite et, toujours, toujours, elle lit.

Manifeste

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

Ma première motivation était de soutenir la diversité des œuvres que l’OTW a pour objectif de protéger. Étant trilingue, j’ai la chance de pouvoir apprécier des œuvres fantastiques créées par des personnes de différentes cultures. Toutefois, durant mes diverses aventures multiculturelles de cette dernière décennie, j’ai vu plusieurs plate-formes, dans toutes les langues et de toutes origines culturelles, censurer et exploiter des œuvres de fan, voire parfois en expulser des créateur-trice-s. Cela a renforcé ma foi en la politique d’inclusivité maximum de l’OTW. Malgré tout, je reconnais qu’il nous reste un long chemin à parcourir avant d’atteindre une totale inclusivité des œuvres de fan de toutes les cultures. Donc, je crois que grâce à mon contexte culturel, je peux contribuer à la diversité de nos bénévoles et utilisateur-trice-s en aidant celles et ceux dont l’anglais n’est pas la langue maternelle pendant qu’ils/elles s’habituent à la communauté.

Pendant que je préparais ce manifeste, des protestations ont éclaté en dehors et au sein de l’OTW. Ces protestations sont nées d’inquiétudes concernant à la fois le développement de nouvelles technologies et des problèmes structurels au sein de l’OTW, plus particulièrement dû au manque de communication. Il est évident que la diversité ne peut s’épanouir dans un sol où des questions aussi fondamentales que celle de la communication ne sont pas réglées. Cela n’a fait que renforcer ma détermination à protéger et promouvoir la diversité dans l’OTW, en facilitant notamment la conversation et les communications.

Au cours de ces quatre années de bénévolat, je me suis fait des ami-e-s et j’ai agrandi ma compréhension du fandom. Je ne m’étais jamais attendue à apprendre et grandir à ce point. En me présentant au CA, j’aimerais ouvrir la communication : entre l’OTW et ses utilisateur-trice-s et ses membres, entre le CA et les bénévoles et entre les comités, afin de fournir une continuité dans laquelle la diversité pourra grandir.

2. Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Comme expliqué plus haut, des protestations ont éclaté récemment au sein de l’organisation, dues à un manque de communication qui dure depuis longtemps sur certains aspects. Il ne s’agit pas que d’un échec structurel vertical, mais également d’un manque de diversité des bénévoles dans les rôles décisifs. Je prends ma langue maternelle comme exemple : le mandarin est la deuxième langue la plus utilisée sur AO3 et les bénévoles sinophones forment 8% de l’OTW, pourtant en ce moment, il n’y en a aucun à la tête des comités ou en tant que membres du CA.

Étant trilingue, mandarin et japonais compris, je suis plus que prête à aider le CA à communiquer avec nos bénévoles d’origines culturelles diverses. En tant que gardienne des tags qui a traduit et organisé des tags pour des centaines de fandoms, je sais faire des recherches, écouter et répondre aux remarques des utilisateur-trice-s ainsi que communiquer avec mes collègues des différents comités. Je crois que grâce à mes compétences en communication et ma détermination à changer les choses, l’OTW pourra mieux embrasser la diversité promise sur sa feuille de route.

3. Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Pour le moment, le problème le plus urgent est l’amélioration de la communication. Pas seulement entre l’OTW et ses utilisateur-trice-s, mais aussi entre le CA et les bénévoles, et entre les comités. En tant que représentant de l’organisation, le CA se doit de rapporter le progrès de nos projets à nos utilisateur-trice-s ; en tant que membres du CA, nous devrions écouter les retours des bénévoles, car ils/elles sont sous l’influence directe des décisions du CA. J’aimerais me concentrer sur le fait d’apporter de l’aide à chaque comité sur le sujet des assignations de tâches et de la collaboration. Plus spécifiquement, afin d’aider à atténuer le burn-out dû aux trop nombreuses tâches confiées à nos bénévoles, d’allouer les tâches de façon plus raisonnable et de voir des progrès plus constants, j’aimerais défendre le recrutement d’un/une professionnel-le des Relations Humaines. La confiance et la collaboration sont basées sur la transparence et la compréhension ne fait que grandir quand les paroles sont entendues. Je souhaite augmenter la transparence du CA, créer et implémenter des moyens de feedback plus accessibles et travailler avec les comités concernés afin de trouver les professionnel-le-s adapté-e-s pour promouvoir la communication et la confiance entre le CA et les utilisateur-trice-s d’OTW, les membres et les bénévoles.

Sur la base de cette communication améliorée, j’aimerais aussi faciliter la diversité de langage dans nos projets. Ces dix dernières années, les œuvres non-anglophones sur AO3 ont explosé, le pourcentage passant de 3,6 % à 11%. J’espère contribuer à rendre l’expérience sur AO3 plus accueillante envers nos utilisateur-trice-s internationaux-ales. Plus précisément, j’aimerais faciliter la mise en place de l’interface multilingue citée dans notre feuille de route. Non seulement AO3 pourra mieux servir son objectif de préservation des œuvres dans différentes langues, mais les utilisateur-trice-s seront moins réticent-e-s à participer une fois dans un contexte de langue qui leur est familier.

4. Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

En tant qu’utilisatrice quotidienne et gardienne des tags d’OTW, je suis surtout familière d’AO3. Mes expériences auprès des autres comités, par exemple le Support Technique et le comité Modération, viennent également de mon travail d’organisation des tags, puisque nous communiquons afin de répondre au feedback des utilisateur-trice-s. Je lis Fanlore de façon régulière pour faire des recherches et me familiariser avec l’histoire des fandoms que je ne connais pas bien (bien que Fanlore soit écrit en anglais, des éditeur-trice-s de différentes langues sont plus que les bienvenu-e-s, lisez le billet de nouvelles de Fanlore du mois d’avril pour plus de détails). Puisque nous vivons dans une ère où la technologie évolue plus vite que la loi, j’aimerais également travailler avec notre comité Juridique afin de mieux soutenir leur travail et mettre à jour nos conditions d’utilisation. J’ai hâte d’en savoir plus au sujet de nos projets et nos comités : je ne me contenterai pas d’écouter leur feedback, je faciliterai également la communication entre chaque comité et je ferai des propositions sur une distribution des tâches raisonnable ainsi que sur la gestion des membres.

Tout particulièrement, je souhaite collaborer avec notre comité Élections pour lancer un appel à la candidature des personnes aux origines culturelles diverses, afin d’attirer l’attention de candidat-e-s éventuel-les pouvant apporter plus de diversité au CA.

5. Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

À ce sujet, au cours de cette année, j’ai réduit le nombre de fandoms dont je m’occupe afin d’être certaine de pouvoir terminer mon travail de gardienne des tags en deux soirées hebdomadaires. J’ai l’intention de me concentrer sur mon travail au CA durant les jours de la semaine, et déborder sur le week-end si nécessaire.

Biographie et Manifeste de Kathryn S.

Biographie

Kathryn S. a passé les 20 dernières années dans le fandom, pendant lesquelles elle a principalement lu et rêvé des scénarios de fanfic élaborés qui ont occasionnellement été transcrits sur le papier. Elle est bénévole à l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) depuis 2014. En dehors de l’OTW, elle travaille comme administratrice dans une organisation à but non lucratif et elle est une activiste communautaire progressiste dans son temps libre.

Manifeste

1 – Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

J’envisage de me présenter depuis quelques années et j’ai été encouragée à le faire par d’autres bénévoles qui connaissent mon expérience dans les organisations à but non lucratif. Cependant, j’ai toujours renoncé en me disant que je serais plus à ma place l’année suivante. Les controverses récentes m’ont convaincue que si je ne me présentais pas cette année, je regretterais de ne pas avoir proposé mes compétences et mon expérience à la communauté de l’OTW. J’aime l’OTW, j’aime le travail que j’y fais en tant que bénévole, et je veux donc tout faire pour m’assurer qu’elle reste une organisation que je peux aimer et respecter. Même si je ne suis pas élue, je continuerai à faire tout mon possible pour aider le Conseil d’Administration élu et mes camarades bénévoles à mettre en œuvre les changements que nous attendons.

2 – Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Je travaille comme administratrice dans une organisation à but non lucratif depuis 5 ans et j’ai une certification avancée en leadership et management des organisations à but non lucratif. J’ai de l’expérience dans la mise en place d’efforts de Diversité, Égalité et Inclusion (DEI), dans la création de nouvelles politiques et procédures ainsi que dans la gestion de la documentation. J’ai aussi beaucoup d’expérience en Ressources Humaines (RH) puisque j’ai été la Responsable des RH non officielle de mon organisation pendant plus d’un an, lorsque nous rencontrions des difficultés à recruter.

Grâce à mon activisme progressiste, j’ai beaucoup d’expérience dans la gestion de bénévoles, la création d’un consensus et la gestion de tâches à réaliser dans des délais serrés.

J’ai également 9 ans d’expérience en tant que bénévole de l’OTW. Mon comité a amélioré et affiné ses politiques et procédures au fil des années et j’ai vu les effets positifs que peut avoir un nouveau leadership avec de bonnes idées qui encouragent la collaboration. Je veux amener cette atmosphère collaborative au Conseil d’Administration et à l’OTW dans son ensemble.

3 – Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Ma première priorité serait d’engager un/une consultant-e DEI et un/une professionnel-le des Ressources Humaines. Le processus de recrutement pour ces postes est déjà en cours mais s’il n’était pas finalisé lors de mon arrivée au CA, je consacrerai mon temps à m’assurer que ces personnes soient effectivement recrutées et qu’elles puissent prendre leur poste le plus tôt possible. Je ferai également tout mon possible pour soutenir leur travail.

Ces postes sont nécessaires depuis des années, comme le reflètent les controverses actuelles. L’OTW a grandi au point de rendre nécessaire une expertise rémunérée. Tout d’abord, un/une expert-e externe peut s’exprimer sans craindre de répercussions. Ensuite, un/une expert-e rémunéré est tenu-e de consacrer son temps à ce travail, et nous ne courrons pas le risque de le/la voir se retirer à cause de difficultés dans sa vie ou distrait-e par une autre urgence comme cela peut être le cas pour les bénévoles.

Je pense que nous réaliserons que nous avons besoin d’autres postes rémunérés lorsque ces expert-e-s seront en place, mais c’est par là que nous devons commencer.

4 – Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

Dans le cadre de mon travail pour l’OTW, je communique avec la plupart des comités de façon régulière.

La première étape serait de m’assurer que les comités et les projets ont ce dont ils ont besoin de la part du CA, car ce sont eux qui savent le mieux ce qui leur serait utile. Cependant, je suis consciente qu’ils ne sont peut-être pas tous à l’aise pour réclamer ce dont ils ont besoin. Je travaillerai donc à reconstruire la confiance en le CA en m’assurant que nous sommes réactif-ve-s, respectueux-euses et que nous faisons tout ce que nous pouvons pour les aider.

À côté de cela, bien qu’il soit beaucoup plus facile de communiquer et de créer des liens entre les communautés avec nos outils actuels de messagerie et de collaboration que cela ne l’a été par le passé, ce sont en grande partie des processus informels. Je voudrais créer des opportunités plus formelles, à l’échelle de l’OTW dans son ensemble, d’apprendre ce que font les autres comités et quels sont leurs processus. Il est encore beaucoup trop fréquent de n’avoir aucune idée de ce que font les autres comités, et pourquoi ils font les choses d’une certaine façon. Cela contribue à la création de silos, à un manque de communication, de confiance, et à des opportunités manquées.

Plusieurs des changements positifs que mon comité a réalisés ces dernières années étaient inspirés par des pratiques d’autres comités ! Nous avons également créé de nouvelles façons de faire dont d’autres comités pourraient bénéficier. Malheureusement, il n’y a actuellement pas de moyen d’apprendre les uns des autres, sauf à demander directement ou avoir un/une membre faisant partie de plusieurs comités. Nous pouvons et devrions être beaucoup plus proactif-ve-s dans le partage de nos bonnes pratiques afin qu’elles puissent être répliquées. Nous pouvons aussi partager nos erreurs pour nous assurer qu’elles ne soient pas répétées inutilement.

5 – Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

Je travaillerai dur avant les élections pour terminer autant de projets que possible au sein de mon comité et pouvoir me retirer plus facilement si je suis élue. Il y a des tâches en cours que j’apprécie et que je ne souhaite pas abandonner, mais j’éviterai d’en prendre de nouvelles afin de consacrer plus de temps à mon travail pour le CA.

Biographie et manifeste de Jennifer H.

Biographie

Jennifer H. travaille en tant que manager de recherche et consultante pour de nombreuses entreprises dans le domaine des sciences de la vie. Elle est devenue bénévole au sein de l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en 2022 au sein des Gardien-ne-s de Tags, et est membre de fandoms et d’Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) depuis plus de dix ans.

Dans la vie, Jennifer gère des projets pour de nombreuses parties à travers le monde. Elle est méticuleuse et attentionnée. Elle croit également que l’on se développe et que l’on apprend sans cesse, notamment en public, peu importe si c’est parfois embarrassant ou difficile.

Au sein des fandoms, Jennifer a plus d’une centaine d’histoires publiées sur AO3. Elle a participé à et géré de nombreux évènements pour une quantité importante de fandoms, comme des semaines de fans, des remix de fics, des festivals et des échanges.

Manifeste

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

Pour parler franchement, l’OTW a besoin d’une réforme structurelle totale. Je ne pourrais pas faire la liste de tous les problèmes, mais voici certains des plus urgents : les mises à jour sur l’engagement de l’OTW contre le racisme sont rares ; les bénévoles, actuel-le-s et ancien-ne-s sont dans un état de burnout et reçoivent peu de soutien, en particulier les membres du Comité Modération ; et il y a un manque de communication, interne et externe.

Je ne me fais pas d’illusions sur le fait que je pourrais apporter des changements fondamentaux à l’OTW seule, mais je suis tenance, dévouée et attentionnée, et je pense que c’est un bon début.

Il faut que nous puissions parler des défaillances de l’OTW, et je suis déterminée à y parvenir par tous les moyens. Cela demandera beaucoup de travail, et les conversations seront difficiles et désagréables, mais elles doivent avoir lieu. Le changement doit commencer quelque part.

2. Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Pour reprendre les mots d’une ancienne collègue : “La nature perspicace et méticuleuse de Jennifer lui permet d’identifier clairement le contexte et les besoins de toutes les personnes à qui elle parle.”

Mon travail a des responsabilités variées, comme : gérer de nombreux gros projets avec des parties internes et externes ; communiquer avec une variété d’individus pour mieux comprendre leurs besoins et leurs difficultés, puis réfléchir ensemble à des solutions personnalisées; et fournir de la documentation claire et concise pour chaque étape des projets.

Ces compétences ne sont pas tout ce que j’apporte. J’ai très envie d’apprendre et de comprendre toutes les nuances de l’OTW, notamment pour les espaces et les projets qui ne me sont pas encore familiers.

3. Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

La communication externe fait partie des priorités de la Feuille de Route 2022-2025 de l’OTW. Je crois que la communication interne devrait aussi y être ajoutée.

La communication devrait être réfléchie, ponctuelle et transparente. Il y aura évidemment des situations où nous limiterons ce que nous pouvons partager en tant que membres du Conseil d’Administration, mais une communication efficace signifie qu’il faut signaler quand cela arrive et fournir un délai raisonnable après lequel plus d’informations pourront être données. Cela veut parfois dire expliquer que l’on ne peut pas répondre à une question et pourquoi.

Il vaut mieux être honnête que silencieux.

De nombreuses parties, internes et externes, devront intervenir pour atteindre cet objectif. Je montrerai l’exemple sur ce point et j’encourage tout le monde à faire de même.

4. Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

Le plus gros de mon expérience concerne AO3, à la fois comme utilisatrice et comme bénévole (Gardien-ne-s des Tags). Même si je m’y connais moins dans certains autres projets, comme Fanlore ou Open Doors (Portes Ouvertes), je pense que leur existence est vitale, et j’ai hâte d’en apprendre plus à leur sujet.

La collaboration, dans ce contexte, commence par l’écoute. Il est important de comprendre les responsabilités de chaque comité, leurs points faibles et leurs points forts. C’est seulement ensuite que l’on peut prendre du recul, réfléchir et fournir des solutions possibles. Puis la collaboration va plus loin : elle demande de récolter le ressenti des Président-e-s, des Responsables et des bénévoles. Cela demande un suivi afin de s’assurer que tout le monde va bien et soit intervenir, soit trouver quelqu’un qui peut intervenir pour apporter le soutien nécessaire au quotidien.

La collaboration, le soutien et le renforcement des comités responsables des projets de l’OTW et un travail constant et sans fin.

5. Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

En tant que Gardienne des Tags, mes responsabilités sont assez flexibles. C’est moi qui suis responsable de la quantité de travail qui m’est assignée, et je peux augmenter ou diminuer ma charge de travail si besoin. Cela signifie que j’aurai beaucoup de temps à consacrer au CA, ce qui est nécessaire.

Biographie et Manifeste d’Audrey R.

Biographie

Audrey R. est responsable stratégique d’une organisation à but non lucratif, poursuivant ainsi une carrière d’une dizaine d’années dans le domaine gouvernemental et stratégique. Dans son temps libre, vous la trouverez en train d’acheter des chaussures ou d’écouter le dernier EP de Qveen Herby. Son premier fandom était Harry Potter mais elle n’a découvert les fanfictions qu’en prenant un cours universitaire sur le fandom. Il lui a fallu deux ans de lecture avant d’écrire sa première histoire et elle a maintenant publié 70 œuvres sur l’archive. Elle écrit actuellement dans la fandom Harry Potter sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) et elle est membre du comité Planification Stratégique.

Manifeste

1 – Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

Je crois essentiellement au changement positif et je me réjouis d’aider l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) à croître dans une direction positive. J’ai également décidé de me présenter parce que trop peu de personnes étaient prêtes à prendre leurs responsabilités et à se présenter, bien que je ne pensais initialement pas avoir passé assez de temps en tant que bénévole pour mériter cette fonction. Cependant, je pense avoir une raison de me présenter car je suis contre l’IA dans les espaces du fandom et, après avoir fait partie du processus de planification stratégique, je veux jouer un rôle dans l’implémentation de ce plan. J’espère également ouvrir de nouvelles lignes de communication entre les bénévoles et le Conseil d’Administration afin que nous puissions travailler efficacement ensemble pour progresser tout en respectant les diverses perspectives de l’organisation.

2 – Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Ma carrière, y compris ma fonction actuelle, a essentiellement été consacrée au travail gouvernemental et stratégique. Je suis responsable stratégique d’un institut de recherche à but non lucratif qui étudie l’impact des réseaux sociaux sur le développement cognitif et social des enfants. Nous concentrons une grande partie de ces recherches sur le temps d’écran et les types de contenu que les enfants consomment en ligne, ce qui, je pense, coïncide avec certains des défis auxquels l’OTW (spécifiquement d’AO3) fait face en termes de politiques. En particulier les problèmes tels que la Section 230 et la vérification de l’âge.

Mon premier emploi à plein temps était dans le domaine de la gestion des connaissances. La documentation interne est un sujet dans lequel j’ai beaucoup d’expérience, notamment le développement d’un guide de style, la taxonomie et la migration de contenu.

Je suis également utilisatrice d’AO3 depuis 10 ans et je tiens énormément à AO3 en tant qu’auteure et lectrice.

3 – Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Il est important d’améliorer la documentation interne. C’est difficile d’apporter des changements à l’échelle de l’organisation entière si nous ne pouvons pas voir clairement où elle se situe en termes de politiques et de procédures. Je crois que transitionner d’un Wiki vers un système de type ServiceNow pour l’identification de problème, la résolution des tickets et la gestion des connaissances aiderait à décharger certain-e-s bénévoles tout en augmentant l’efficacité et les possibilités de recherche de notre documentation.

Le deuxième point est apparu récemment mais nous avons besoin d’un système solide de résolution de conflits. Je crois qu’il faudrait un/une employé-e rémunéré-e (nous devons faire des investissements financiers dans des positions clés à travers toute l’organisation) dont la seule responsabilité serait la gestion et la résolution de conflits. Si quelqu’un a des inquiétudes ou une plainte et n’est pas à l’aise pour en parler à son/sa superviseur-e, il devrait y avoir une autorité indépendante. La résolution des conflits est un élément clé du succès d’une organisation et nous devons investir dans ce domaine afin d’assurer le bien-être et la satisfaction des bénévoles.

4 – Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

Il se trouve que le projet avec lequel j’ai de l’expérience est l’un des plus grands : le plan stratégique ! Nous travaillons très dur pour recevoir du feedback de personnes venant de toute l’organisation et pour développer un plan qui répond aux besoins de parties prenantes variées. Créer ce plan m’a beaucoup aidée à comprendre comment l’OTW opère et j’ai dû me renseigner sur sa structure puisque nous touchons tous les comités. J’ai également pris conscience du temps que cela prend de développer ce plan puis du temps nécessaire pour atteindre les objectifs fixés. Nous avons actuellement un cycle de trois ans pour chacune de ces deux parties, ce qui est vraiment très long. Six ans depuis le lancement jusqu’à l’accomplissement d’un seul plan stratégique. Dans certains cas, cela ne permet pas de répondre à des besoins immédiats. Nous devrions créer une procédure standardisée additionnelle et transparente pour les bénévoles afin d’aborder les problèmes que nous voyons arriver à l’échelle de l’organisation.

5 – Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

Le comité Planification Stratégique va passer de la rédaction au suivi de l’implémentation. J’aurais un pied dans le comité et l’autre dans le Conseil d’Administration mais je serais dans le même bateau. Mes président-e-s, le comité Élections, et le Conseil d’Administration actuel ont eu la gentillesse de modifier la description historique de la fonction de membre du comité Planification Stratégique afin de les autoriser à faire partie du Conseil. Ils/Elles ont également inclus un avertissement indiquant que, si un conflit devait être perçu, le comité peut me demander de me retirer à tout moment.

Biographie et Manifeste d’Anh P.

Biographie

Anh P. a commencé à dessiner des fanarts du manga Crest of the Royal Family à l’école primaire, même s’il/elle lui faudra plusieurs années avant de tomber pour la première fois sur un doujinshi ou une fanfiction. Anh est un-e fan vietnamien-ne dont l’intérêt est souvent piqué par ses personnages favoris des comics DC, ses jeux vidéo préférés et peu connus ou par des médias asiatiques tels que les mangas japonais ou les web-novels (romans numériques) chinois.

L’anglais est la seconde langue d’Ahn. Il/Elle a aussi appris un peu de cantonais grâce à sa famille, ce qui lui a permis de lire des fanfictions en chinois bien avant de commencer à utiliser Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) en 2013. Avant de rejoindre l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en 2022 comme bénévole pour l’équipe Réseaux Sociaux & Médias de Fanlore, il/elle avait hésité à rejoindre l’équipe vietnamienne du Comité Traduction ou le Comité Organisation des Tags pour le suivi de ceux en chinois. Maintenant, en plus de son rôle au sein du Comité Fanlore, il/elle fait aussi partie des assistant-e-s d’importation d’Open Doors (Portes Ouvertes).

En dehors de l’OTW, il/elle a étudié les arts numériques et visuels avant de devenir artiste indépendant-e. Il/elle travaille également à mi-temps comme chef-fe dans un restaurant local.

Manifeste

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

AO3 n’est pas le premier endroit dédié aux fans que j’ai considéré comme ma maison, mais après l’avoir utilisé pendant une décennie, il occupe une place spéciale dans mon cœur. J’ai pensé me présenter comme candidat-e cette année après la vague de critiques envers la position de l’OTW sur les intelligences artificielles et le contenu généré par celles-ci. Après les multiples discussions lancées par un nombre incalculable de voix de tous les côtés rien qu’au mois de mai, dans de nombreux lieux dédiés aux fans, j’ai à nouveau pensé à me présenter pour le Conseil d’Administration. Même si certaines de ces discussions sont critiques envers l’OTW, en tant que bénévole, celle-ci me traite mieux que la moitié de mes anciens employeurs. Cela ne veut pas dire que l’OTW n’est pas critiquable, mais je veux offrir mon aide – si petite soit-elle – pour l’améliorer.

Je ne pense pas que le Conseil d’Administration pouvait prédire la taille de l’OTW après 15 ans de croissance. Je sais que cela fait relativement peu de temps que je suis là comparé à plusieurs autres candidat-es, mais je pense qu’il est temps d’amener de nouveaux points de vue, comme ceux des fans asiatiques.

2. Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Je travaille dans un domaine qui est impacté de manière significative par la technologie qui permet la création de contenu grâce à l’intelligence artificielle, je peux donc donner un contexte et des conseils au CA et aux autres bénévoles de l’OTW, et au fandom en général. La technologie derrière la création de contenu par IA a des effets divers dans plusieurs domaines créatifs, et même si l’on trouve plus de texte que d’images sur AO3, je pense qu’il est important pour tous les artistes de savoir que l’OTW se soucie de nous, et de débattre du problème de manière honnête et ouverte. Étant moi-même directement affecté-e par la technologie de l’IA dans mon quotidien, je pense que je peux apporter un point de vue unique à la discussion.

Pendant des années, j’ai été modérateur-trice bénévole dans un forum vietnamien dédié aux animes et aux mangas, jusqu’à ce qu’il ferme brutalement en 2014. Depuis, j’ai été archiviste sur divers projets en ligne pour préserver les ressources des fans, que ce soit pour sauvegarder des fanfictions ou les œuvres originales du forum, ou bien des fanfictions ou des fanarts perdus pour cause de censure. J’ai conscience que mon expérience est loin d’être unique, mais les compétences que j’ai acquises et développées en cours de route, telles que le travail en équipe, faire preuve d’esprit critique pendant les crises et pouvoir gérer son temps lors des urgences, sont des outils précieux que je pourrais utiliser lors de mon travail pour le CA.

3. Choisissez un ou deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Une des problématiques que je considère comme la plus essentielle au succès de l’OTW est de la rendre plus accessibles à tous-tes, surtout pour les fans ou bénévoles potentiel-le-s dont l’anglais n’est pas la langue première. 15 ans se sont écoulés depuis que l’OTW a été créée, la démographie des utilisateur-trice-s est aujourd’hui très différente de ce qu’elle a été. Même si AO3 est encore utilisée de manière prédominante par des fans anglophones, le nombre d’œuvres dans d’autres langues augmente tous les ans. Mais au lieu d’utiliser cela comme un avantage pour faire se rencontrer et unifier les fans de différentes cultures autour du globe, nous laissons les barrières de langue, la communication minimum, le manque de transparence – consciente ou non – entraver notre effort collectif pour construire réellement AO3.

Ce qui, pour moi, est la prochaine étape nécessaire pour l’OTW, et me passionne, serait de dépasser la simple traduction de billets individuels pour adapter les différents projets selon les contextes linguistiques et culturels. Fanlore serait un bon endroit pour commencer, car une nouvelle page d’aide aux fans non-anglophones qui souhaitent y contribuer vient d’être mise en place. Ma vision ultime serait que Fanlore devienne un wiki de fans, pas seulement pour la sphère anglophone, mais contenant des articles et des équipes de traduction recensant toute l’histoire des fans tout autour du monde – de la même manière que Wikipédia existe au-delà de la langue anglaise.

Parce que Fanlore et Transformative Works and Cultures – TWC (Œuvres et Cultures Transformatives) sont tous deux des projets qui ne sont pas bloqués par le Grand Pare-Feu Chinois, un autre bon début serait de travailler avec le Comité Traduction pour étendre la portée des projets en lien avec TWC. Une autre manière de capitaliser sur les projets déjà existants serait également de travailler avec Open Doors (Portes Ouvertes) pour leur permettre de sauvegarder des archives non-anglophones, dont certaines sont d’ailleurs déjà en cours de traitement.

J’aimerais travailler avec de nombreux Comités, comme Traduction, ou Accessibilité, Design et Technologie, pour comprendre comment nous pouvons rendre AO3 la plus accueillante possible pour les autres langues et cultures.

4. Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

Avant de devenir bénévole pour Fanlore, j’avais cette idée fausse que le Comité Traduction était le seul endroit où je pouvais aider et contribuer à l’OTW. Après presque un an aux côtés des bénévoles de Fanlore, je m’aperçois que les opportunités sont bien plus grandes ! Cependant, j’ai aussi découvert que cette idée fausse – que la traduction était le seul moyen pour un-e fan dont l’anglais est la seconde langue de s’impliquer – était très répandue. Avec le temps, j’ai réalisé que le manque de communication et de transparence est un symptôme direct du fait que la structure actuelle de l’OTW, en terme de gestion des ressources humaines, n’est pas faite pour gérer plus de 900 bénévoles venant toutes et tous d’horizons et de pays différents, avec leurs propres cultures et situations géopolitiques.

Je sais que je n’ai pas autant d’expérience en tant que bénévole que d’autres membres du CA ou d’autres candidat-e-s. Je suis toujours en train d’apprendre la culture et les stratégies de l’OTW grâce à mon travail dans les Comités Fanlore et Open Doors. Cependant, je pense que cela peut aussi être considéré comme un avantage, et je peux offrir au Conseil d’Administration des idées supplémentaires avec l’esprit ouvert et la volonté de continuer à m’instruire. De plus, je réalise que je ne suis pas aussi fatigué-e par la frustration qui s’accumule contre l’OTW depuis des années, et je pars rarement du principe que les choses doivent être faites d’une certaine manière.

5. Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

En ce moment, ma charge de travail aux Comités Fanlore et Open Doors est gérable. Je ne me présenterais pas à l’élection si je ne pensais pas pouvoir équilibrer les tâches du CA avec mes responsabilités hebdomadaires. Je suis toutefois conscient-e que les trois premiers mois au CA sont très prenants, donc je n’exclus pas de prendre une courte pause dans l’un ou les deux de mes rôles de bénévole pour me laisser le temps de m’adapter à ma formation et mes devoirs au CA.