Biographie et Manifeste de Matty Bowers

Biographie

Matty a découvert le fandom en mai 1998, cependant elle ne s’y est réellement impliquée qu’à partir de 2001. Ses premiers fandoms furent Highlander et Buffy, mais elle n’a pas tardé à en intégrer plusieurs autres. Ces temps-ci, on pourrait dire qu’elle est “fan du fandom” : elle est prête à lire n’importe quelle œuvre, quels que soient sa longueur et son fandom d’appartenance ! Matty a plutôt consommé des œuvres pendant les premières années, puis elle a commencé à contribuer personnellement à des projets de fans (comme des newsletters et des communautés de recommandations). À la fois fascinée et intriguée par les rumeurs qui couraient sur la création d’un endroit où le fandom posséderait ses propres serveurs, elle a rejoint l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) en tant que gardienne des tags en 2009, à la suite d’un appel à bénévoles de l’organisation. Depuis, elle a travaillé au sein de plusieurs comités : Support Technique, Documentation d’AO3 et Abus d’AO3. Matty est diplômée en éducation et a passé dix ans à enseigner avant de changer de carrière et d’accepter un emploi dans le milieu des technologies. Elle est actuellement gestionnaire d’une entreprise locale, et offre ses compétences de support technique à sa famille et à ses nombreux amis pendant son temps libre.

Manifeste

1. Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections au Conseil d’Administration ?

J’ai été au service de l’OTW en tant que bénévole, membre du personnel, et présidente, dans des comités différents et des circonstances variées. J’ai travaillé au sein d’équipes à l’efficacité variable, et j’ai appris comment améliorer une mauvaise situation. Ça n’a pas toujours été facile, mais je suis prête à faire les efforts nécessaires. Aux côtés de plusieurs membres du personnel incroyables, j’ai aidé à transformer les comités Support Technique et Abus en des équipes florissantes. Cette expérience m’a permis de comprendre le fonctionnement et les faiblesses de l’OTW à plusieurs niveaux. Je crois que nous arrivons maintenant à un moment critique du développement de l’OTW, et je veux aider le CA, et l’OTW en général, à grandir et à aller de l’avant.

2. Quelles compétences et expériences apporteriez-vous au Conseil d’Administration ?

Au cours de ma carrière d’enseignante et de gestionnaire d’entreprise, j’ai acquis énormément d’expérience relationnelle, et ce dans des situations très différentes, avec des impératifs et des besoins spécifiques. Communiquer rapidement et efficacement est un aspect crucial de l’enseignement, et c’est une qualité qui me sera sans doute très utile au sein du CA. L’école primaire est aussi un milieu de travail où on apprend à gérer une multitude de projets et à être efficace.

Ces expériences m’ont bien servie quand il a fallu sauver les comités Abus et Support Technique : tous deux étaient au bord du précipice. Ils souffraient d’une charge de travail trop grande et d’un grave manque de personnel. Grâce au soutien de certain-e-s collègues extraordinaires, j’ai réussi à améliorer nos processus internes et nos formations, tout en conservant un groupe de bénévoles dévoué-e-s et énergiques, qui nous a permis de répondre aux besoins des utilisateur-trice-s de manière beaucoup plus rapide. La structure ainsi créée devrait permettre à ces deux comités de croître en fonction de la demande des utilisateur-trice-s. Je suis très fière de cet accomplissement, ainsi que des équipes que nous avons montées ensemble.

Il me semble que le CA aussi a atteint un stade critique, et je suis convaincue que les leçons que j’ai apprises en travaillant avec les comités Abus et Support Technique me seront extrêmement utiles dans le cadre du CA.

3. Quels projets souhaiteriez-vous mener à bien au cours de votre mandat ?

L’une des premières choses à accomplir est de faire le bilan de notre situation actuelle, et chercher à comprendre ce dont les comités ont réellement besoin de la part du CA. Pour ce faire, il est important d’impliquer tous/toutes les président-e-s dans un dialogue à propos de l’état de l’OTW et de ses comités. Je voudrais faire partie d’un CA capable d’avoir un tel dialogue avec les président-e-s ; un CA qui soit conscient des problèmes actuels et qui puisse promouvoir l’intégration et la collaboration entre président-e-s, de manière à trouver des solutions à leurs problèmes communs.

Ces dernières années, nous nous sommes heurté-e-s à un manque de cohérence. Certains comités semblent être en pleine croissance, alors que d’autres continuent à peiner. D’ici à ce que je termine mon mandat, il est impératif que l’OTW trouve un équilibre et s’assure que tous ses comités (ainsi que le CA) travaillent de concert. Nos voies de communication internes et externes apparaissent souvent imparfaites ; cela nuit au progrès de nos projets, et empêche aussi le développement d’un environnement de travail sain et productif pour nos bénévoles. Tout ça doit changer, et je crois que le premier pas pour y arriver est de modifier la culture du CA.

4. Quelle est votre expérience en ce qui concerne les projets de l’OTW ? Comment collaboreriez-vous avec les comités qui en sont responsables, pour les soutenir et les renforcer ? Veuillez inclure Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive), Transformative Works and Cultures – TWC (Cultures et Œuvres Transformatives), Fanlore, le projet Legal Advocacy (Soutien Juridique) et Open Doors (Portes Ouvertes), mais n’hésitez surtout pas à développer les sujets qui vous intéressent le plus.

J’ai travaillé au sein des comités Support Technique, Documentation d’AO3, Abus et Organisation des Tags pendant plusieurs années. En tant que présidente, j’ai aussi souvent collaboré avec les membres du personnel des comités Soutien Juridique, Accessibilité, Design et Technologie (AD&T), Administrateur-trice-s Système, Traduction, Communications, et du projet Portes Ouvertes. J’ai constaté par moi-même à quel point ces gens étaient dévoués et combien notre collaboration pouvait être fructueuse, si l’on adopte la bonne approche. D’un point de vue personnel, j’aime particulièrement contribuer à Fanlore et je dévore chaque numéro de la revue (NdT : TWC) avec enthousiasme ; je pense que ce sont des ressources importantes pour le fandom.

Je crois que mon rôle principal en tant que membre du CA serait de découvrir ce dont chaque projet a le plus besoin, et faire de mon mieux pour le lui fournir. Le CA devrait être disponible pour offrir des ressources et des conseils aux comités et à leurs membres lorsqu’ils en ont besoin, mais il devrait aussi les laisser s’auto-gérer dans leur fonctionnement quotidien. L’une des premières choses que je voudrais faire, en tant que membre du CA, est de contacter chaque projet pour engager un dialogue ouvert et honnête à propos de leur situation actuelle et de leurs ambitions. Ensuite, je ferai de ces besoins une priorité et je m’assurerai que tous les projets ont les outils, le personnel et les ressources nécessaires à leur réussite.

5. Choisissez deux sujets/problèmes que vous souhaiteriez voir apparaître sur la liste des priorités de l’OTW, qu’ils soient internes ou externes. Que signifient-ils pour vous, et pourquoi, selon vous, ont-ils de l’importance? Comment les intégrerez-vous au travail effectué durant votre mandat ?

Je voudrais qu’il y ait davantage de transparence et de communication entre le CA et les bénévoles et membres de l’OTW. Les bénévoles devraient comprendre les décisions prises par le CA ainsi que ses plans pour le futur. Une plus grande transparence encouragerait non seulement la responsabilité des membres du CA, mais elle permettrait aussi au personnel et aux bénévoles de mieux comprendre le fonctionnement interne de l’organisation. Cette vision d’ensemble montrerait à chacun et chacune comment ses efforts participent à la croissance de l’OTW et créerait un plus grand sentiment d’appartenance à l’organisation.

J’aimerais aussi m’assurer que chaque comité dispose de l’aide et des ressources dont il a besoin pour réussir. Mes expériences passées m’ont prouvé à quel point il est difficile de présider un comité lorsqu’on n’a pas le personnel ou les outils nécessaires. Il me semble essentiel que les comités qui ont désespérément besoin de nouveaux outils pour accomplir leur travail reçoivent le soutien et l’approbation du CA pour les adopter dans un délai raisonnable. Les comités devraient être en mesure de payer toutes leurs factures à temps ; le nouveau personnel devrait être approuvé rapidement ; les e-mails devraient recevoir une réponse diligente. Ce n’est pas le cas pour le moment, et c’est quelque chose que j’espère changer.

6. D’après vous, quelles sont les responsabilités fondamentales du/d’un Conseil d’Administration ?
Connaissez-vous les obligations légales du Conseil d’Administration d’une organisation à but non lucratif basée aux États-Unis ?

J’ai travaillé pendant plusieurs années pour des organismes à but non lucratif “hors-ligne”. Par ailleurs, en tant que présidente du comité Support Technique, j’ai fait beaucoup de recherches sur les obligations légales des organisations à but non lucratif basées aux États-Unis.

Les responsabilités du CA sont de superviser l’OTW et de prendre des décisions allant dans l’intérêt de l’organisation et de ses membres. Je crois qu’il a aussi pour responsabilité de s’assurer que les membres et les bénévoles sont tenu-e-s au courant de ce qui se passe au sein de l’organisation, depuis la gestion des finances jusqu’aux décisions quotidiennes du CA. Nous devons faire en sorte que l’OTW soit suffisamment stable pour accomplir sa mission : servir les intérêts des fans, en rendant accessible et en préservant l’histoire des œuvres de fans et de la fanculture sous toutes ses formes.

7. Comment comptez-vous concilier votre mandat d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Alternativement, comment pensez-vous organiser la passation de ces rôles pour vous concentrer sur votre mandat ?

J’ai récemment quitté les Comités Support Technique et Organisation des Tags, et j’ai lancé un programme de formation pour la fonction de président-e du Comité Abus d’AO3. D’ici l’an prochain, je devrais avoir un/une nouveau-elle co-président-e. Et d’ici la fin de l’année prochaine, plusieurs membres de notre personnel devraient avoir terminé cette formation ; l’un d’eux/elles aura la chance de devenir co-président-e, et cela me permettra de quitter ma fonction pour redevenir une simple membre du personnel. Mon objectif est de rester au sein du Comité Abus, d’une manière ou d’une autre, pour ne pas perdre de vue ses besoins. Je trouve qu’il est important que les membres du CA restent actif-ive-s et soient conscient-e-s des nécessités des comités. Demeurer dans le Comité Abus d’Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive), qui travaille de concert avec tous les autres comités d’AO3, mais aussi avec les utilisateur-trice-s, me permettrait de rester en contact avec ces autres organes de l’OTW ainsi qu’avec le public d’AO3.