Biographie et Manifeste de Lex de Leon

Biographie

Lex de Leon : Lex travaille actuellement pour le gouvernement des États-Unis en tant que spécialiste de la gestion de documents et de contenu dans les technologies de l’information, et en particulier l’importation, la migration et la conservation de documents à long terme. Il a commencé par écrire des fanfictions pour la série littéraire Valdemar et fait maintenant partie de nombreux fandoms, dont il est toujours prêt à discuter. Fan invétéré des relations femslash, il adore écrire des fics qui s’inspirent de sa propre vie et de son imagination, et lire toutes celles qui l’attirent ou mettent en scène l’un de ses couples favoris. Une visite fortuite sur Archive of Our Own – AO3 (Notre Propre Archive) après un appel au recrutement lancé par le Comité Support Technique l’a mené à postuler, convaincu qu’il pourrait apporter son aide à l’OTW (Organisation pour les Œuvres Transformatives) grâce à ses dix ans d’expérience dans le domaine du support technique. Il croit fermement en la mission de l’OTW et tient à la perpétuer dans les années qui viennent. Une femme merveilleuse a accepté de l’épouser et d’être toujours à l’écoute lorsqu’il fait part de ses idées d’œuvres de fan. Ensemble, ils élèvent deux chats, un chien, et un oiseau entêté.

Manifeste

Pourquoi avez-vous décidé de vous présenter aux élections pour le Conseil d’Administration (CA) ?

J’ai la ferme conviction que le travail de l’OTW est crucial et important. Au sein de l’organisation, une myriade de tâches doivent être réalisées, et certaines passent souvent inaperçues. Ce sont ces tâches qui aident le site à fonctionner sans encombre ; et j’ai fait de ce genre de travail ma carrière, souvent au sein d’une équipe.

Je suis prêt à participer et faire ce qui doit être fait, même s’il s’agit de tâches ingrates ou invisibles. Qu’il faille servir de chauffeur et d’assistant, transporter des cartons pour des ami-e-s, résoudre les problèmes dont personne ne veut s’occuper au sein des Comités Support Technique ou Organisation des Tags, ou encore corriger les bugs qui agacent les utilisateur-trice-s du site, j’essaie toujours d’aider du mieux que je peux.

En définitive, c’est le travail des bénévoles et de ceux et celles qui croient en la mission de l’OTW qui font du site ce qu’il est. Si je peux y contribuer, de quelque manière que ce soit, je le ferai avec plaisir.

Quelles compétences et expériences pourriez-vous mettre à profit au sein du CA ?

Au cours de ma carrière professionnelle, j’ai toujours occupé une position unique, entre le domaine des technologies de l’information et celui de l’archivage des documents ; mon travail consiste à aider les gens à trouver ce qu’ils veulent, quand ils le veulent. J’ai reçu une formation qui m’a appris ce que représente l’archivage de documents et pourquoi il est crucial ; pas seulement pour les entreprises, les gouvernements ou les bibliothèques, mais aussi pour le public.

Mon travail professionnel m’a très souvent amené à collaborer avec des équipes du monde entier, ce qui entraîne régulièrement des malentendus. Je participe souvent à la résolution de problèmes apparemment insurmontables, et je travaille un maximum afin que le résultat soit plus simple à traiter pour ceux qui vont utiliser les documents sur lesquels je travaille. Grâce à cette expérience et à ma connaissance de la bureaucratie, qui est intrinsèque à ces processus ainsi qu’au travail gouvernemental, je connais très bien les compétences qu’il faut posséder pour travailler collectivement au sein d’une équipe afin de réaliser des objectifs auxquels je n’adhère pas toujours personnellement. Je ferai tout ce que je peux afin d’effectuer ce que l’OTW considère comme important.

J’ai du remplir plusieurs rôles à travers les années : chargé de projet, responsable de groupe, formateur, et beaucoup d’autres, trop nombreux pour les lister. Je reste dans ce domaine car j’aime ce que je fais, et je pense que mes compétences peuvent aider l’OTW à évoluer.

Choisissez deux objectifs pour l’OTW qui vous semblent importants et sur lesquels vous souhaiteriez travailler pendant votre mandat. Pour quelles raisons y êtes-vous attaché-e ? Comment comptez-vous contribuer à leur réalisation ?

Je soutiens complètement la volonté d’améliorer l’accessibilité et l’inclusion au sein de l’OTW, et je m’efforcerai de rendre la tâche la plus simple possible. Notre organisation est d’une grande richesse en plus d’être solide, et le fait de conserver cet esprit de transparence et d’inclusion ne peut lui être que bénéfique.

L’OTW est une entité vivante qui évolue, créée par les bénévoles, créateur-trice-s et utilisateur-trice-s. Maintenir des relations entre ces groupes et individus, et résoudre les problèmes lorsqu’ils surgissent, est à mon sens un élément crucial pour que l’OTW continue de grandir et de s’enrichir, comme cela a été le cas jusqu’à maintenant.

Quelle expérience avez-vous des projets de l’OTW, et comment collaboreriez-vous avec les comités concernés pour les soutenir et les faire évoluer ? Merci d’inclure une grande variété de projets dans votre réponse, mais n’hésitez pas à insister sur ceux qui vous sont plus particulièrement familiers.

Je suis bénévole pour les Comités Support Technique et Organisation des Tags, et j’ai aussi pu tirer parti des projets de l’OTW tels que Open Doors (Portes Ouvertes). Ma lecture de la documentation créée par l’équipe du Comité Documentation d’AO3 m’a également été très bénéfique, plus que je ne peux l’exprimer.

La principale compétence à avoir pour travailler dans un environnement inter-fonctionnel, et auparavant isolé, tel que l’OTW est de savoir être attentif-ive et répondre au message véhiculé. De cette façon, il y a moins de malentendus, et ceux/celles qui sont au bord de l’épuisement sont un peu soulagé-e-s.

La clé du succès est d’être capable de communiquer honnêtement et ouvertement, et c’est quelque chose que j’essaie toujours d’appliquer. Je peux parfois être trop franc ou parler sans réfléchir, mais je sais m’excuser et expliquer mes opinions de manière calme et raisonnée afin que tout le monde puisse se comprendre et s’entendre.

Comment comptez-vous concilier vos responsabilités d’administrateur-trice avec vos rôles actuels au sein de l’organisation ? Le cas échéant, comment pensez-vous organiser la passation de ces fonctions pour vous concentrer sur votre mandat ?

J’ai réussi à gérer mes engagements en gardant une charge de travail régulière et continue jusqu’ici. J’ai appris à connaître mes limites et à ne pas les dépasser, en travaillant dur sur moi-même. C’est une compétence dont je me servirai afin d’accorder la même attention à chacune de mes fonctions.

Ma charge de travail actuelle, à la fois professionnelle et au sein de l’OTW, n’est pas particulièrement élevée, et je cherche donc des tâches supplémentaires à assumer. Si je suis élu, je ferai régulièrement le point sur mes responsabilités afin de m’assurer de pouvoir leur accorder la même attention que je leur porte actuellement.

J’ai été forcé d’apprendre, par expérience, quelles sont mes limites. Pour la toute première fois, dans mon emploi actuel, je n’ai pas besoin d’être disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Pour la première fois en dix ans, j’ai du temps pour travailler sur des projets qui m’intéressent ; et j’ai décidé de dédier ce temps à l’OTW.